En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

L'ULIS en 8 questions

Par admin soljenitsyne, publié le jeudi 18 septembre 2014 08:51 - Mis à jour le vendredi 2 septembre 2016 09:08

1. ULIS, qu’est-ce que ça veut dire ?

  • Les ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) sont des dispositifs qui ont pour mission de faciliter la scolarisation des élèves en situation de handicap, dans les écoles primaires, les collèges ou les lycées.

  • L’Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire du collège Soljenitsyne, ouverte à la rentrée 2014, accueille des élèves présentant des troubles des fonctions cognitives (TFC-dont des troubles spécifiques du langage écrit et de la parole) ou comportementales.

2. Les TFC, c’est quoi ?

  • Les élèves qui ont des troubles des fonctions cognitives (TFC) sont des élèves qui ont des difficultés pour mémoriser, organiser les informations, raisonner, se repérer dans le temps et dans l’espace, communiquer leur pensée, résoudre un problème, faire un choix …

  • Ces troubles peuvent entraîner des retards importants dans les apprentissages.

 3. Pour l’élève, comment ça se passe?

La loi de 2005, prévoit l'accès de la personne handicapée aux institutions ouvertes à l'ensemble de la population et son maintien dans un cadre ordinaire.

  • L’élève bénéficiant de l’ULIS est un collégien au même titre que les autres. Il est inscrit dans une classe et suit les enseignements ordinaires avec des aménagements et des adaptations pédagogiques. Lorsque ces aménagements ne sont plus suffisants pour lui, il suit des cours avec un enseignement adapté au sein du dispositif ULIS.

  • L’élève peut bénéficier de l’ULIS jusqu’à la fin de sa scolarité.

  • Une dizaine d’élèves en moyenne suivent des cours en ULIS.

  • Certains élèves peuvent également être accompagnés par des services de soin sur le temps scolaire (SESSAD, CMP, hôpital de jour…).

4. Qui décide de l’orientation ?

  • L’orientation en ULIS doit être notifiée par la Commission des Droits et de l’Autonomie (CDA).

  • Cette commission dépend de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

  • La situation de l’élève est examinée et la commission définit les conditions pour assurer la formation de l’élève en lien avec son Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS).

5. Quel est le parcours de ces élèves ?

  • Les élèves, pour lesquels le handicap est reconnu depuis plusieurs années, ont pu bénéficier du même dispositif en école primaire. Ceux pour qui le diagnostic est réalisé plus tardivement peuvent rejoindre le dispositif au cours de leur scolarité.

  • Au fil du temps et selon leurs besoins, des passerelles peuvent s’établir avec d’autres structures adaptées (SEGPA, IME) ou bien ils peuvent reprendre l’intégralité de leurs cours dans leur classe.

  • Des dispositifs ULIS existent également dans plusieurs lycées professionnels du département. Les élèves peuvent donc poursuivre dans cette voie à la fin de leur scolarité obligatoire. Certains peuvent aussi se destiner vers l’apprentissage, les CFA bénéficiant également de dispositifs d’adaptation depuis de nombreuses années.

6. Quel est le programme en ULIS ?

Le même que pour les autres élèves. Il s’agit de les amener à la maîtrise du Socle Commun de Connaissances, de Compétences et de Culture par le biais d’un enseignement adapté au niveau de chacun.

 

7. Qui sont les personnels de l’ULIS ?

Un professeur coordonnateur assure les enseignements dans le dispositif.

Une personne assurant les fonctions d’Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) peut être affectée au sein du dispositif. Elle peut être présente sur tous les temps de scolarisation des élèves : dans leur classe, dans le dispositif, lors des sorties, stages, etc.

Tous les autres adultes du collège sont aussi appelés à intervenir au sein du dispositif lors d’actions ponctuelles (autres enseignants, infirmière, CPE, assistants d’éducation, COP, documentaliste ….) comme ils pourraient le faire dans d’autres matières.

 

8. Quelle richesse pour tous?

« A chacun sa manière d’apprendre […]. Sa manière à lui n’est pas la mienne, et ma manière n’est pas la sienne. Mais nous sommes l’un et l’autre à la recherche de notre Légende Personnelle, et c’est pourquoi je le respecte. »

Paolo Coelho-L’Alchimiste

La présence de chaque élève au sein de l’établissement contribue à vivre ensemble et à en découvrir toutes les valeurs.


 


 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe